Chargement du lecteur...

Breakdance sous le nez de Daesh

le 12 septembre 2016 par 
Wilson en Irak

Il y a cinq ans, Aras Lukman a fui un pays en guerre, la Syrie, pour se réfugier dans un autre pays en guerre : l’Irak. Fan de breakdance depuis son plus jeune âge, son statut de réfugié ne l’a pas empêché de continuer à pratiquer sa passion.

Crédits : 
Wilson Fache - Sebastian Castelier